Kimberly Ecrit

humeurs, histoires, et autres bla bla - c'est déjà ça

Un rendez-vous

« Je ne sais plus quand je l’ai remarqué mais ça ne rate pas. Tous les soirs, à vingt heures trente précises, le sixième étage de l’immeuble d’en face s’illumine. De ce que j’en vois, on dirait un studio, un deux pièces tout au plus. Parfois les rideaux sont tirés, comme sur une scène, et je me demande si le spectacle va commencer. Souvent ils ne le sont pas et ce que je vois n’a rien de passionnant. La lampe dont s’échappe la lumière est dans le coin gauche de la pièce, coincée entre un canapé-lit et une étagère où trônent livres et figurines je dirai. De temps en temps il reçoit des gens, et ils mangent autour de la table du salon. Rien de bien extravaguant et pourtant je ne veux rien en perdre. Je n’en parle à personne parce que je sais ce qu’on me dirait, que je l’espionne, mais non c’est un rendez-vous. Depuis peu à vingt heures trente je signale ma présence de la même manière. J’allume dans ma cuisine et j’attends. J’attends qu’il regarde par la fenêtre au même moment que moi et me salue de loin même si je sais que ça n’arrivera pas. Voilà près d’une heure que la lumière est allumée sans que n’apparaisse même son ombre. Tant pis pour ce soir, je quitte la cuisine et je pense déjà à la sèche que je vais griller. Sur le balcon j’écoute la rumeur du quartier en formant mes nuages de fumée. En baissant les yeux je le vois, sur le trottoir d’en face. Immobile, les mains dans les poches, il me regarde. Je relève alors les yeux, le sixième étage était éteint. »

4 commentaires

  • Charlotte

    Et le reste ???? Moi vouloir savoir

    • KimberlyEcrit

      Haha, ça s’arrête là ! C’est l’idée de ce format, des histoires courtes

  • Mia

    Et après ???

    • KimberlyEcrit

      Hihi, y a pas d’après. Un jour peut-être, mais j’aime ce format court avec une fin ouverte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*

©2019 Kimberly | Powered by WordPress and 56k