Kimberly Ecrit

humeurs, histoires, et autres bla bla - c'est déjà ça

Ma sélection « enfants & diversité »

Maître Corbeau sur un arbre perché…
Boucle d’Or et les trois ours
La Belle et le Clochard

À travers les fables de la Fontaine, les Disney, les contes de notre enfance jusqu’à la mythologie égyptienne, l’anthropomorphisme est ancré depuis des lustres et bien plus dans les arts, la littérature et plus particulièrement la littérature jeunesse.

Je n’aborderai pas ici la question de savoir s’il est préférable ou non de privilégier les ouvrages réalistes pour les enfants (même si j’ai un avis dessus) mais je reconnais que recourir à ce procédé permet notamment d’aborder avec un peu de légèreté des thèmes lourds et universels comme le deuil, quel qu’il soit, ou la violence.

Mais ce qui m’intéresse ici en fait c’est la diversité dans la littérature jeunesse.

Un rapide coup d’œil dans les rayons des librairies et des bibliothèques et le constat est sans appel : il est plus facile de trouver un livre avec un chien qui parle qu’avec un enfant asiatique comme personnage principal. La plupart des livres trouvés où le personnage est racisé ou avec un handicap c’est pour justement aborder le racisme (ou la différence) et le handicap. Très peu de livres proposent une histoire « banale » comme un goûter d’anniversaire ou partir en vacances, et où le personnage principal soit un enfant racisé ou présentant un handicap sans que cela ne change rien à l’histoire. 

La faute à qui ? Le sujet m’intéresse énormément et j’ambitionnais d’en savoir plus mais je savais aussi que pour cela il me faudrait poser la question à des auteurs.rices, des maisons d’édition, des libraires, des lecteurs…et honnêtement ce n’était pas une de mes priorités du moment.

En travaillant ce billet, j’ai cherché des références de livres et de maisons d’édition et je suis tombé sur deux articles très intéressants qui abordent en détail le sujet de la diversité dans la littérature jeunesse : La diversité dans la littérature jeunesse, compte-rendu de table ronde et La diversité dans la littérature jeunesse et magazines

Vous y trouverez plusieurs références, quant à mes coups de cœur les voici:

Maisons d’édition


Edition Kaléidoscope
Les éditions des éléphants

Livres


Ulysse et Alice (Ariane Bertouille & Marie-Claude Favreau): Ulysse reçoit un cadeau particulier. Il a aussi deux mamans mais ce n’est pas le sujet du livre pour autant;
Aya et son grand frère, Aya et sa petite sœur (Yokiko Tsutsui & Akiko Hayashi) // Ma cabane de feuilles (Kiyoshi Soya & Akiko Hayashi): dois-je vraiment préciser pourquoi?
– les livres d’Helen Oxenbury : son livre Ten littles fingers and ten little toes est un classique;
La petite casserole d’Anatole (Isabelle Carrier): Anatole traîne avec lui une casserole. Il ne l’a pas choisie, pas de bol c’est tombé sur lui. Le voilà différend de ceux qui n’ont pas de casserole avec les difficultés que cela implique.

Si vous avez d’autres suggestions, n’hésitez pas à les indiquer en commentaire!

2 commentaires

  • Eglantine

    Merci pour cet angle! J’ai tendance à remarquer de plus en plus le caractère sexiste et le manque de diversité dans les albums que je lis aux enfants… Donc merci pour cette sélection!

    • KimberlyEcrit

      Avec plaisir ! J’ai à cœur d’éveiller mon enfant à ce qui l’entoure, la nature, les animaux mais aussi la société, ses individus et leur diversité. Qu’il comprenne assez tôt qu’il n’y a pas qu’une façon d’être ni de faire les choses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*

©2019 Kimberly | Powered by WordPress and 56k