Kimberly Ecrit

humeurs, histoires, et autres bla bla - c'est déjà ça

Ma sélection de printemps, bis

Après le petit succès de Ma sélection de printemps j’ai décidé de vous emmener à nouveau dans ma bibliothèque mais cette fois-ci en vous dévoilant mes favoris de la section BD/mangas/romans graphiques.

Pour une raison qui m’échappe ce sont des genres souvent sous-estimés si pas complètement niés quand il s’agit de lecture. N’en déplaisent aux prétentieux qui ne jureraient que par la folie descriptive de Balzac ces mediums n’en sont pas moins de la lecture – une lecture qui peut être magnifiée par une puissance graphique redoutable.

L’origine du monde – Liv Strömquist

C’est assez tardivement et via cet ouvrage reçu en cadeau que j’ai découvert cette autrice – je vous en parlais déjà dans Ma sélection de mars – féminisme et égalité

Monsieur Mardi-Gras Descendres – Eric Liberge

Victor Tourterelle a glissé sur une petite voiture laissée par son fils dans la salle de bain et…le voilà mort. Mort dans la nuit séparant Mardi-Gras du Mercredi des cendres. Ce qui m’avait époustouflé à l’époque (et toujours aujourd’hui) c’est le dessin absolument incroyable. C’est sombre (littéralement, on est sur du noir, blanc, sépia), macabre et pas toujours facile à suivre (des squelettes qui parlent métaphysique, faut parfois s’accrocher) mais j’ai adoré et j’ai passé de très longues minutes à observer chaque détail de ces prodigieux dessins.

Le chef de Nobunaga – Mitsuru Nishimura & Takuro Kajikawa

Ma connaissance en manga est assez limitée. C’est à vrai dire le genre que je connais le moins n’y ayant pendant longtemps manifesté pas le moindre intérêt car, je dois le reconnaître, j’avais mes idées reçues à son sujet. C’est Monsieur, en grand fan et à travers des anime, que j’ai découvert que les mangas étaient eux-mêmes très diversifiés. Le Chef de Nobunaga est un titre à double sens: historique, car le héros qui a perdu la mémoire, est désigné chef cuisinier d’Oda Nobunaga, un gouverneur féodal du Japon de l’époque Sengoku (XVe siècle) – gastronomique, car l’histoire nous plonge dans la gastronomie japonaise, la découverte des aliments (à l’époque la sauce soja n’existait pas encore). On enrichit ses connaissances en histoire et en gastronomie.

Angry Little Girls – Lela Lee

Parmi ces « angry little girls » il y a la crazy little latina, la soul fresh sista ou encore la angry little asian (ce ne serait pas moi, ça ? ). Je me souviens que ma première réaction a été de m’insurger face à ces clichés mais en poursuivant ma lecture j’ai vite réalisé que c’était intentionnel. A travers des traits simples et des couleurs pimpantes faussement naïves, Lela Lee nous pousse à nous interroger sur la manière dont on considère les femmes et tous les clichés qui les accompagnent et invite ces dernières à sortir du cadre et se rebeller. Sois belle et tais-toi, souris et sois gentille…non, be angry!

Pistouvi – Bertrand Gatignol & Merwan Chabane

Jeanne et son ami Pistouvi, un petit renard, évoluent dans un monde étrange où le danger provient du chant des oiseaux. Le drame aura lieu, on le comprend vite et il est aussi inévitable qu’irréversible. Un dessin frais, une histoire aux allures de conte enfantin (mais qui ne l’est pas) découpée en chapitres, Pistouvi peut surprendre voire dérouter par son univers étrange à la croisée entre poésie et onirisme. Une histoire aussi jolie que triste sur l’adieu à l’enfance.

Calvin et Hobbes – Bill Watterson

A nouveau si je devais faire un choix, je ne garderai que mes Calvin et Hobbes. Calvin et Hobbes sont inséparables. Ensemble ils font les quatre cents coups, sont très (trop?) conscients du monde dans lequel ils vivent et portent un regard critique, sarcastique mais aussi attendrissant par moment, sur ce qui les entoure. Calvin est un garçon de six ans et Hobbes c’est son tigre en peluche. Je pense que tout le monde devrait avoir au moins un tome de Calvin et Hobbes. Tout le monde devrait avoir cette ode à l’enfance et à l’imagination. Une oeuvre intemporelle, intergénérationnelle…simplement merveilleuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*

©2019 Kimberly | Powered by WordPress and 56k