Kimberly Ecrit

humeurs, histoires, et autres bla bla - c'est déjà ça

Le Journal de Kimberly Ecrit: Ep. 8 – et maintenant quoi?

J’ai pendant longtemps cherché un livre qui n’existait pas, qu’importe, j’allais alors l’écrire. Je me revois il y a moins d’un an avec mes premières ébauches de livre et je n’étais pas encore déterminée à vouloir arrêter Kimbylicieux même si le stade de la simple éventualité était passé depuis un bon moment.

Je suis donc là avec une mind-map, à rédiger, barrer, réécrire la structure de mon projet. J’avais donc un plan mais comme tout plan il y a les imprévus, les impondérables qu’on ne maîtrise pas et les priorités qui évoluent.

Dès le départ j’avais identifié un point particulier qui risquerait de mettre en péril ce projet et pourtant je n’ai pas dévié de cap. Certains ont les yeux plus gros que le ventre, moi c’est mon optimisme qui parfois est trop grand pour moi.

C’est ainsi que récemment j’ai dû me faire une raison, mon projet de livre, tel que je le concevais ne verrait pas le jour de ma plume. Pour être complète et cohérente avec le sujet que je souhaitais aborder il me faudrait me rendre aux Philippines souvent et pour longtemps, et avec un bébé je ne le conçois pas. Je sais ce que je veux et ce que je ne veux pas : je veux passer un maximum de temps avec lui, je ne veux rien rater ou si peu.

Puis, dans la foulée de ce constat, j’ai découvert que ce livre tant cherché existe désormais !

« Et maintenant, que vais-je faire? »

« Oh » ai-je dis. Pas de résignation, pas de grande surprise non plus à vrai dire. C’était plutôt comme si en une interjection je résumais ma pensée : enfin ! Je n’arrive pas à croire qu’il ait fallu autant de temps pour qu’un tel livre soit disponible.

J’en ai parcouru les pages disponibles qui en fait ne dévoilent pas grand-chose et puis je me suis décidé à le commander. J’ai voulu ce livre pendant des années, je ne vais donc pas me priver de le lire parce que ce n’est pas moi qui l’aurai écrit.

Mais que faire alors de mes écrits. Continuer ou arrêter ?

J’ai opté pour une voie intermédiaire, réorienter mon projet. Il y a des éléments dont je vais devoir me séparer et d’autres que je vais devoir adapter.

Changement de cap donc en attendant de recevoir et de découvrir le livre. Je pensais que je serai déçue de la tournure des choses et au final je me sens plutôt curieuse. C’est déjà ça.

Un commentaire

  • Gwen M

    Un des pièges qui nous enlisent est de partir en quête du résultat idéal, du moment parfait, sans égratignure. Mais j’ai la sensation qu’il n’arrivera jamais, ce moment idéal, où l’on nous donnera la permission, ou la bénédiction, pour avancer.
    En attendant le moment parfait, on rate finalement toute une série *d’opportunités imparfaites*: et c’est pourtant de ces opportunités imparfaites que l’on peut faire de belles choses.
    Alors Kimberly, fonce! Dans l’inconfort dans cette réorientation, fonce! C’est sûrement comme cela que tu t’étonneras davantage encore!
    Je t’embrasse très très très fort!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*

©2019 Kimberly | Powered by WordPress and 56k