Kimberly Ecrit

humeurs, histoires, et autres bla bla - c'est déjà ça

Le Journal de Kimberly Ecrit: Ep. 3 – vrai départ

« I heard that you been living it up, living it up
Where did I go wrong? » chante Rita Ora au moment où je saisis le clavier. J’ai beau ne pas en être spécialement fan mais la demoiselle ne me dérange pas (ouf, ça doit la rassurer) mais je me suis laissé happé par le rythme.

Que ces premières semaines furent intenses. Travail, échéance, amis, famille sans oublier quelques cachets de paracétamol par-ci et d’autres non moins fidèles paquets de mouchoirs par-là. J’ai pris conscience que ma bulle d’air pour m’accorder un temps de pause et récupérer répondait à une certaine routine dernièrement: lire, écrire et boire des infusions. Des litres d’infusion. Je passe donc un temps fou aux toilettes, et oui, c’est assez logique mais surtout on s’en fout.

En revanche entre deux passages j’ai réalisé qu’à nouveau je me trouvais des excuses pour ne pas avancer dans mon livre. J’écris donc. Je cherche l’inspiration pour mes petits mots sur Instagram et pendant que je m’y affaire, je m’éloigne ou tout du moins je stagne sur mon projet initial. Chassez le naturel…

Alors j’ai attrapé le premier de mes carnets à porter de main et je me suis lancé. J’ai barré ce qui avait été entamé, je suis revenu sur mes pas comme lorsqu’on se trompe de route et qu’on se laisse finalement tenté par un autre sentier. J’ai modifié la ligne de contenu, revu et défini les sujets à développer et j’ai presque déterminé l’échantillon à interviewer.

En y repensant je me dis que j’ai trainé car avant même d’avoir quelque chose d’abouti je me demandais déjà dans quelle catégorie placer se livre, où aurait-il sa place dans un rayon? C’est ridicule. Déjà parce que je n’aime pas les cases, les catégories. Ensuite parce que ce n’est pas mon boulot, ha!

Voilà qu’Ariana Grande s’invite dans mes oreilles (mais qu’est-il arrivé à ma playlist?? Mmh, en fait j’aime bien. Mais que m’arrive t’il??) et me dit merci, suivant. Moi aussi j’attends de voir la suite car après un faux départ me voilà bien partie. C’est déjà ça.

2 commentaires

  • Gwen Aime

    Dis toi que dans ce projet d’écriture, tu n’as pour limites que celles que tu te poses… Et si on essayait de se laisser guider par les mots que tu crées? Et si on se laissait guider par ton instinct ?
    De gros bisous !

    • KimberlyEcrit

      🙂 merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*

©2019 Kimberly | Powered by WordPress and 56k