Kimberly Ecrit

humeurs, histoires, et autres bla bla - c'est déjà ça

Info et fast consommation

Toute l’info en une minute.

Trois minutes pour comprendre la politique.

Autant j’admire les initiatives de vulgarisation scientifiques en format court ainsi que ceux qui parviennent à se présenter ou à expliquer leur projet de manière claire et concise, autant j’ai du mal avec les canaux nous vendant infos et formations éclaires.

Il y a peu, une lectrice me disait ne pas toujours avoir le temps de lire mes articles ou alors que les notifications se perdent sur le net et les réseaux sociaux.

Une autre m’a parlé de fast consommation: elle n’avait pas l’occasion d’être à jour dans les séries qu’elle regarde ou les lectures qui l’intéressent mais consulte ci et là un peu de tout en surface.

Aucun jugement, en revanche il y a de quoi s’interroger.

L’info est un produit de consommation et personne n’est à l’abri d’une indigestion. On parle d’infobésité pour la surcharge d’information de telle sorte qu’une personne ne parvient pas à la traiter sans que cela ne lui soit pas préjudiciable à elle ou à son activité.

On passe d’un média à un autre en restant en surface. Parce qu’en une ou deux minutes personne ne peut aller plus loin. Une connaissance de surface, superficielle.

On lit, en entend, on voit, on ingurgite mais on n’apprend rien. Et on ne décide plus non plus. Noyé sous ce flot incessant on hésite, on compare, on se perd et on ne fait rien. Réfléchir devient révolutionnaire.

L’écume reste à la surface quand les merveilles de l’océan se dévoilent à ceux qui osent plonger et explorer ses profondeurs. Quand as-tu appris (à faire) quelque chose qui a requis plus de dix minutes?

Un commentaire

  • Irène (La Nébuleuse)

    C’est un constat qui m’interpelle beaucoup aussi. Je passe mon temps à me demander si mes articles de blog (https://danslanebuleuse.fr/) sont trop long, une amie blogueuse a fini par me dire que c’était un souci en soi, que ce soit devenu un objet de préoccupation ! On a aussi besoin de contenus fouillés… Mais les réseaux sociaux nous habituent à l’instantanéité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*

©2019 Kimberly | Powered by WordPress and 56k