Kimberly Ecrit

humeurs, histoires, et autres bla bla - c'est déjà ça

Essentielle futilité

Désencombrer son agenda, ses placards et son esprit. Revenir à l’essentiel, celui qu’on a perdu de vue voire oublié. Mais si on l’a oublié, était-il alors essentiel ?
J’entends souvent à quel point il serait nécessaire de se recentrer, de s’aligner (j’aime beaucoup l’image) car a contrario s’éparpiller serait mal vu. « Concentre-toi », « reste à ta place », « tu ne sais pas ce que tu veux » et en même temps « sois toi-même », « libère toi des injonctions ».

Des néologismes apparaissent constamment mais j’en sais moins, même rien, sur ces mots qui disparaissent. Peut-être parce qu’ils ne disparaissent jamais vraiment, ils tombent en désuétude. J’aimerai que ce soit le cas pour essentiel et futilité. Que veulent-ils dire au fond ? Que l’un concernerait ce qui importe et l’autre pas ? Est ce que le simple fait de ne pas partager d’intérêt pour un sujet le rend moins important pour autant?

Peu importe que ce soit essentiel ou futile finalement, si on fait, dit, pense ce qui nous tient à coeur ne serait-ce pas tout ce qui importe vraiment?

Un commentaire

  • Gwen M

    Je l’entends aussi…

    « Distinguer l’essentiel de l’accessoire pour garder le cap, prendre distance pour ne se fixer que sur les choses essentielles, se délester des fioritures accessoires… »
    ou au contraire, « l’importance de la futilité qui ressource, qui rassure et qui apaise. Prendre du temps pour soi, pour des choses futiles, afin de mieux se recentrer et se réaligner. »

    Et entre les deux, une immensité de nuances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*

©2019 Kimberly | Powered by WordPress and 56k