Kimberly Ecrit

humeurs, histoires, et autres bla bla - c'est déjà ça

Avoir le contrôle

Ça avait commencé par un tri dans mes sachets de thés et ça s’est étendu à l’ensemble de ma cuisine pour revenir à nouveau à mon dressing. J’ai beau faire le tri régulièrement dans mes affaires, je trouve toujours de quoi me séparer voire jeter si nécessaire.

Alors non il ne s’agit pas ici d’un n ième post sur comment vivre mieux avec moins, le minimalisme pour les nuls ou la joie du rangement. Mais plutôt de ce qu’on peut être amené à faire quand tout semble nous échapper.

Pour ma part je ne suis plus la control freak que j’étais (et je l’étais sérieusement – coucou Monica Geller!) mais je reste celle qu’une certaine mainmise sur les choses et les évènements rassure.

Vous avez déjà entendu dire que lorsqu’une femme se coupe les cheveux, lorsqu’elle change radicalement de look c’est parce qu’elle est prête à passer à autre chose? Nouvelle coupe, nouvelle vie?

A 23 ans, suite à une rupture, j’ai dit au revoir à ma très longue chevelure pour un carré plongeant. Et peu après j’ai rencontré celui qui est aujourd’hui mon mari.

Ça sonne idiot dit comme ça mais cette rupture avait fait de moi une épave (avec le recul j’en ris tellement j’ai été ridicule) et me couper les cheveux me redonnait la maîtrise du cours des choses: c’est moi qui l’avait décidé, j’avais choisi la coupe, le coiffeur, le moment.

A 33 ans, quand tout semble m’échapper, je laisse désormais mes cheveux tranquilles et je range. Je tri, je jette, je donne, je transforme. Je m’interroge sur les raisons qui ont fait que j’ai absolument voulu garder un t-shirt il y a six mois alors qu’aujourd’hui je réalise que je ne l’ai pas porté une seule fois depuis. Conserver dans une boîte des cartes reçues ne fera pas revenir une personne aimée et partie trop tôt. Mais il faut être en paix soi-même pour le réaliser.

Certains enfileront leur veste et iront se promener. D’autres s’enfermeront chez eux, musique à fond pour oublier ou ne pas trop penser.

Que faites-vous pour déjouer les coups du sort, de la vie et retrouver l’équilibre?

Un commentaire

  • Gwen M

    Quand tout semble m’échapper, quand les coups du sort se jouent de moi et s’accumulent, à m’en faire perdre pied, j’ai tendance à m’enfermer comme une huître.
    Chercher à retrouver l’équilibre passe par une « fuite en moi », seule. Alors je vais marcher dans la nature ou cherche à m’évader dans la lecture… mais je n’ai pas encore trouvé ma porte de salut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*

©2019 Kimberly | Powered by WordPress and 56k